La gouttière dentaire est un traitement orthodontique sollicité en cas de malocclusion. Elle va s’interposer entre les dents, ce qui permet de corriger la mauvaise occlusion dentaire. Pour que le traitement ne vire pas au cauchemar, la gouttière doit suivre un diagnostic précis et être réglée avec beaucoup de précision. Sa première mise en place est réalisée par un dentiste. Etant un traitement réversible, la gouttière est considérée comme la solution idéale pour corriger la malposition des dents.

Pourquoi confier la première mise en place d’une gouttière dentaire à un dentiste ?

Pour que le traitement soit un succès total, il est fortement recommandé de bien assurer le premier réglage. L’intervention d’un dentiste est importante pour que l’appareil ne crée pas de contraintes intra buccales susceptibles de perturber la déglutition, la phonation ou encore l’architecture crânio-faciale. Si la gouttière engendre un espace au niveau des dents antérieures, c’est là qu’elle va perturber la déglutition.

Par contre, si son épaisseur est trop importante, le patient va avoir un problème de phonation. Si les règles de la dimension verticale d’occlusion ne sont pas respectées, l’appareil va ainsi perturber l’architecture crânio-faciale. Pour un résultat rapide et satisfaisant, il faut porter la gouttière tout au long de la journée et non seulement la nuit. Son port ne risque pas de vous gêner car elle est entièrement confortable.

Le déroulement du réglage d’une gouttière dentaire

Le bon réglage d’une gouttière dentaire est la garantie du succès de ce traitement. Le premier réglage est très important, voilà pourquoi il doit être effectué par un professionnel. Au cours du premier réglage, un ordre de travail immuable doit être respecté. Il faut s’assurer que la gouttière soit stable sur les dents et qu’aucune pression n’entraîne pas un mouvement de bascule latérale. Il faut également que l’appareil ne laisse pas d’espace au niveau des canines et des incisives, sinon cela entraînera immédiatement une fonction linguale anormale.

Le réglage consiste aussi à vérifier à ce que la fermeture de la bouche sur la gouttière ne mette pas la mâchoire du patient en rétrusion. Dans les cas contraires, il faut refaire la gouttière. Pour faciliter le travail du prothésiste, il est préférable de mémoriser la déviation de la mandibule à l’ouverture, l’amplitude de l’ouverture buccale et la différence de hauteur des omoplates. Avec une pince, le dentiste va intercaler un papier coloré entre les dents postérieures que le patient va mordre pour pouvoir comprendre le surplus et pour pouvoir enlever les traces qui ne sont pas dans la gouttières masticatrices ainsi que les traces du papier représentant des zones de prématurités dentaires.

Ce qu’on doit obtenir à la fin du réglage d’une gouttière dentaire

A la fin du réglage d’une gouttière dentaire, il faut vérifier quelques éléments comme l’ouverture buccale qui doit être améliorée dans son amplitude et sa qualité. La posture doit également être corrigée en veillant à ce que les omoplates se situent au même niveau. Enfin, le patient doit ressentir une amélioration notable des douleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.